vue sup

Les habitants du quartier de la rue Eugène Mesquite de Nogent-le-Roi ont constaté depuis mardi, une noria de gros camions évacuant de la terre... Et une partie des locataires des HLM de la société anonyme Eure-et-Loir Habitat ont pu observer depuis leurs fenêtres, le ballet incessant des bulldozers et autres pelleteuses de l'entreprise GUILLO, sur l'espace voisin du restaurant scolaire situé en haut de la rue Mesquite.

Eh oui, ça y est! Les travaux du futur centre de loisirs de la CC4V ont débuté! D'ici un an s'élèvera sur cet espace, un nouvel équipement permettant d'accueillir 120 enfants de 3 à 11 ans, pour l'accueil avant et après la classe, mais aussi pour les petites et grandes vacances. Cette structure est ouverte aux enfants des communes de Lormaye, Coulombs et Nogent-le-Roi.

Ce projet a été décidé par les élus de la communauté de communes des 4 Vallées qui finance ce centre, avec la participation de l'Etat, du Conseil général et de la CAF. La commune de Nogent-le-Roi a cédé le terrain d'assiette pour l'euro symbolique, avec pour contre partie, l'intégration dans ce futur équipement d'un espace dédié à la lecture publique et au multimédia de plus de 100m².

bull

Le choix des élus s'est porté sur ce site en raison de sa proximité d'une part, avec le restaurant scolaire existant auquel le futur sera directement relié, mais aussi, d'autre part,  en raison de l'existence sur le site des locaux actuels du centre d'animation qui abriteront demain le futur pôle petite enfance. Ainsi, seront regroupés en un seul lieu les services enfance, petite enfance et restauration.

Le chantier lancé la semaine dernière par les élus de la CC4V débute par une phase de déblaiement très important des terres. Le terrain étant en pente, il convient d'évacuer une importante quantité de terre. L'entreprise réalise en priorité, le nouveau chemin latéral, parallèlement à la haie qui sépare l'espace vert de la société anonyme de HLM, pour permettre aux écoliers et aux riverains de continuer à cheminer à travers le terrain pour se rendre aux écoles voisines ou au gymnase. Ce nouveau chemin sera en service sous une semaine. D'ici là, le chemin central est conservé.

J-Paul MALLET, J-Jacques GUET, Gérard WEYMEELS, Nicole CAILLEAUX élus communautaires, se sont rendus sur le terrrain pour superviser le lancement des travaux, en compagnie des représentants du cabinet d'architecture et des entreprises DIAS et GUILLO.